À propos de la Coopérative de ski de fond Mouski

 

Historique

En 2002, le Club de ski de fond MOUSKI s’installe au Club des Raquetteurs (voir localisation) de Ste Blandine, endroit bien connu situé à environ 20 kilomètres du centre ville de Rimouski.

La mission de ce regroupement de personnes était de faire de cet endroit le centre par excellence de la pratique du ski de fond dans la région du Bas-St-Laurent pour les gens de tous âges. Un montage financier fut préparé : plus de 80 personnes ont investi dans une coopérative, différentes entreprises ou institutions financières nous accordèrent leur aide (ville de Rimouski, Caisses populaires Desjardins, Centre Local de Développement, Brasserie Molson). Une surfaceuse BR 160 fut achetée de même que d’autres équipements. Les pistes de ski de fond existantes ont été améliorées et de nouvelles ont été ajoutées. À la deuxième année de nos opérations nous avons acheté le chalet du Club des Raquetteurs. Une année plus tard, le Club des Raquetteurs change de nom pour celui de CENTRE DE PLEIN AIR MOUSKI.

 

Infrastructures

Le chalet du Centre d’une superficie de 300 mètres carrés permet de recevoir plus de 200 personnes. Les amateurs de ski de fond et de raquette bénéficient d’un vaste stationnement, d’un service de restauration légère et d’une salle de fartage spacieuse.

Les sentiers de ski de fond sous couvert forestier sont situés à 90% sur les terres publiques. Plus de 30 kilomètres sont tracés pour le pas classique et 21 kilomètres pour le pas de patin. Sur les parcours, quatre refuges sont à la disposition des skieurs. Comme les sentiers passent dans le ravage de chevreuil MACPÈS, il est fréquent d’en apercevoir dans leur habitat.

Les sentiers de raquettes comptent une quinzaine de kilomètres de pistes balisées dans un environnement varié et de difficulté moyenne. Sur le parcours, deux refuges sont à la disposition des randonneurs.

 

Équipements

Les pistes sont entretenues avec un HUSKY de la compagnie PRINOTH . Ce type d’équipement permet d’offrir des pistes de qualité optimale tant pour le style classique que pour le style libre. Une motoneige bombardier skandic avec traceur complète notre équipement pour accomplir différents travaux d’entretien et pour assurer la sécurité dans nos pistes.

 

Structure juridique

Depuis l’automne 2006, LA COOPÉRATIVE de SKI de FOND MOUSKI, née de la fusion du Club Mouski avec la première coopérative, gère toutes les activités du Centre de plein air Mouski. Il est possible de devenir membre de la COOPÉRATIVE de SKI de FOND MOUSKI en investissant un montant de 100 $ et en complétant le formulaire d’adhésion. Tout membre de la Coop profite d’un rabais à l’achat de l’abonnement saisonnier de ski ou de raquette.  Les administrateurs du conseil d’administration sont élus lors de l’assemblée générale annuelle.

Étant de type sans but lucratif la Coopérative ne verse aucune ristourne à ses membres.

 

La relève

Une des principales missions du CENTRE DE PLEIN AIR MOUSKI est d’assurer la relève. En voici les moyens :

Intégration du programme Jackrabbit à ses activités; ce programme vise le développement des habiletés techniques des jeunes skieurs.
Application du programme de formation de ski de fond Québec pour les jeunes.
Initiation au ski et amélioration des habiletés de plus de 50 jeunes dans un programme de 10 semaines et de 5 niveaux par des formateurs accrédités à chaque année.
Hôte de la finale régionale des Jeux du Québec et participation à différentes compétitions dans le circuit régional.
Collaboration dans un programme destiné aux cadets de l’armée.
Accueil de groupes d’élèves du primaire, du secondaire et du collégial.

 

Volet compétition

Annuellement le Centre de plein air Mouski organise une compétition du circuit provincial des maîtres. Depuis 2008, nous tenons régulièrement une tranche de la Coupe Québec.

Nous rappelons la présentation, en mars 2006, du Championnat Canadien Desjardins des Maîtres en SKI de FOND sous la présidence de Pierre Harvey, ancien athlète olympique originaire de Rimouski. Les participantes et participants du Québec et des autres provinces ont été unanimes à reconnaître la qualité du travail des bénévoles au niveau de l’accueil, de l’organisation des courses, de la préparation des pistes, des officiels, du service de cafétéria et du protocole.